De plus en plus utilisé, le paillage présente de nombreux atouts. A son intérêt fonctionnel, s’ajoute son rôle esthétique. En effet, depuis quelques années sur le marché, une grande variété de choix de paillages apparaît ; tant par leurs textures, leurs formes, leurs matières ou leurs couleurs. En fonction de l’ambiance recherchée, ils apportent une touche supplémentaire à l’aménagement.

Pratiquée de longue date, la technique du paillage était déjà recommandée dans les traités d’horticulture du 19 ème siècle pour protéger les végétaux du gel. A l’origine, cette technique,
qui a évolué au fil des années, était mise en oeuvre à l’aide de paille de céréale (dont elle tire son nom). C’est dans les années 1970 que les premiers paillages en écorce de pin ont fait
leur apparition aux Etats-Unis, dans les parcs publics et chez les particuliers. Aujourd’hui, la gamme de produits s’est considérablement élargie, offrant ainsi de nombreuses possibilités aux jardiniers et aux paysagistes.

Lire l’article complet en PDF
Source: Les cahiers du fleurissement – Février 2015

3 février 2015|Médias|0 Commentaires

Rédiger un Commentaire